ORL rien a signaler. Tous les tests ne mettent pas évidence un problème du côté des oreilles, des vertiges de ménières etc...

Le rendez-vous chez le nouveau podologue n'est qu'au 15 octobre, j'ai le temps. En attendant je n'ai plus de semelle. Pas mal en bas du dos, mais le cou et au milieu des omoplates c'est horrible. Et tenir debout sans écarter les pieds relève de l'impossible.

Mon médecin traitant me prescrit des séances chez le kiné. Un spécialiste du rachis. Et un IRM de l'ensemble du rachis justement.

Les séances chez le kiné me soulagent une fois sortie de chez lui, mais quelques heures voir le lendemain, tout mon dos me brûle comme du feu et je ne  peux plus bouger la tête sans avoir mal... super !!!

J'ai deux séances par semaine. C'est une torture... je vais laisser tomber...bon aller je m'accroche l'IRM demandé en urgence arrive bientôt.. courage...

IRM du rachis rien à signaler... tout va bien à part des foyers inflammatoires. Le chirurgien avec qui mon médecin traitant avait pris rendez vous après l'IRM me dit que je n'ai rien de chirurgical, qu'il ne peut rien pour moi. Qu'il me faut trouver la "bonne patte " pour reprendre son expression et que si les séances du kiné ne me vont pas il faut arrêter et voir ailleurs. OK...

 

Entre temps mon médecin traitant continue ses recherches, il m'envoit chez un spécialiste pour la thyroïde, Rien à signaler. La prise de sang ultra complète ne donne rien également.

Il m'envoit chez l'ophtalmo pour mes yeux. Rien de ce côté là non plus... chez l'angiologue pour artères du cou, et des jambes deux rendez vous. Rien de ce côté là aussi. Lui pense à une neuropathie, ou à un cancer.. ben voyons, heureusement que je ne suis pas suicidaire parce que en sortant de son cabinet après avoir entendu ce genre de conclusion sans filtre comme ça... franchement ... bref

 

Après 14 séances de kiné j'ai laissé tomber c'était une véritable torture... j'ai persévéré pensant que peut être... mais non.

J'ai donc vu le deuxième podologue. Il m'a confirmé que cette semelle m'avait désorganisé le rachis mais côté muscles que cela m'était en tension le squelette. Que cela se voyait quand j'étais debout et non couchée comme pour passé un IRM... et que probablement la semelle m'avait brouillé les capteurs sous les pieds d'où ma difficulté à rester statique pieds joints... que mon bassin était toujours en bascule....bref un vrai bazarre dans mon corps... je confirme.. dieu que j'étais mal....une semelle cela ne se fait que dans le cas où il est avéré que l'on a une jambe plus courte que l'autre et ce n'est pas mon cas du tout et la compense se fait soit petit à petit soit de moitié et en totalité comme ma semelle c'est trop brutal pour le corps . Je confirme !!!!

Il m'a fait quand même une paire de semelle digne de ce nom que j'ai récupéré 3 semaines après. Le résultat au bout d'une semaine était pire au niveau stabilité. Au téléphone, il m'a dit que tant que je n'avais pas réglé le problème d'équilibre et de remaniement du squelette les semelles ne m'étaient pas d'un grand secours. Donc de ne pas les porter tant que le reste n'était pas solutionné.

Entre temps,  avec toutes ces nouvelles infos mon médecin traitant que mon sort inquiétait, me prends rendez vous pour un IRM encephalique, peut être que j'ai un truc au cerveau..c'est pour le 9 janvier 2019.

Je confirme, j'en ai marre, je souffre, je vais pêter un plomb !!!!

Je décide de mettre mon corps au repos de tout ces spécialistes, manipulateurs etc... je souffre... mon mari pendant tout le mois de novembre m'a massé avec diverses huiles essentielles (on se tourne vers ce qu'on peut...) quatre fois par jour. Je souffre le jour (mais je travaille je suis à mon compte alors pas le choix et mentalement ça m'aide en m'empêchant de ruminer !!), je souffre la nuit je dors à peine.

Je maigris c'est pas recommandé mais bon je n'y peux rien, je n'ai pas faim et je suis épuisée... physiquement et mentalement.

Les fêtes de fin d'année arrivent, mes enfants aussi. Je ne peux pas rester comme ça, qui va pouvoir me soigner ???

Dans ce domaine les clients, le bouche à oreille peut être utile... je recommence à consulter un chiropracteur.

Je lui raconte mon histoire (j'en ai ras le bol de me répéter mais pas le choix si je veux qu'il comprenne). Il comprends soit disant, il me manipule avec des appareils et quand je me relève j'osille différemment sans faire de ronds mais plus d'avant en arrière... ah c'est mieux !!!; (ah bon moi je ne sais pas ???) mais comme c'est différent je me dis que je suis sur la bonne voix... Il me redonne rendez vous dans une semaine.... pendant deux jours je suis soulagée des douleurs... puis ça recommence mais moins fort ....vivement le prochain rendez vous alors.... Là il me manipule avec les mains, surtout mon épaule...

Pendant 4 jours je vais pas trop mal, puis un matin je me réveille c'est de nouveau horrible, je ne peux plus bouger l'épaule, le cou, je l'appelle, nous sommes le 18 décembre, il part en congé à la fin de la semaine, il ne veut pas me laisser commer ça, les fêtes approchent, il me reçoit en urgence le soir pour voir si c'est une réaction "effet rebond " comme ils disent dans leur domaine ou si un truc s'est déplacé ?? OK

Il me teste les réflexes avec un petit marteau, ça je connais, en plus j'ai un peu moins mal que le matin.. Mais ses grimaces présagent rien de bon; il pose son marteau et me dit tout à traque. Je n'ai pas une bonne nouvelle, vous avez la voie spinale de prise, je ne veux plus vous toucher tant que vous n'avez pas passé un examen de ce côté là... la voie spinale c'est quoi ? la circulation de la moëlle épinière, vous risquez de tomber et d'être paralysée !!! mais l'IRM du rachis ne montre aucun pincement de la voie spinale (j'ai relu l'IRM).Je ressors en pleurant, je suis démoralisée. Le mari que j'ai au téléphone, est en colère me dit qu'il faut arrêter de voir tout ces charlatants qui n'y connaissent rien et qu'il va falloir aller à bordeaux médecine du sport etc....

Ca c'était le mardi soir, le jeudi je n'avais plus mal à l'épaule et au cou enfin beaucoup moins...J'ai transmis le courrier que le chiropracteur avait rédigé pour mon médecin traitant à celui-çi. Mon médecin m'a conseillé d'arrêter de le consulter, il ne sait pas ce que vous avez et du coup à pris peur... OK et moi alors qu'est ce que je devrais dire....

Puis sont venus des douleurs aux pieds droits, autour de la cheville, du dessus de pied jusqu'au genoux. Ben voyons je n'avais pas assez du reste...Puis j'ai quand même voulu consulter un autre ostéopathe très réputé lui aussi. Il m'a a peine osculté et m'a dit que cela venait des dents... faire faire une radio panoramique de l'ensemble de la machoire.. de faire ce qu'il fallait avec mon dentiste et que tout irait bien... OK

Quelques jours après je suis soulagée au niveau du cou... c'est déjà ça. J'ai rendez vous chez ma dentiste début janvier...

 

L'IRM du cerveau n'a rien donné, à part une petite inflammation à la base du cou... mais RIEN d'anormal.. tant mieux, car on parlait tumeur quand même.... bref...

Mon médecin traitant me prescrit des chaussettes de contention pour mon problème de pied c'est peut être un souci de circulation du sang ???

Puis me parle d'aller voir un neurologue et pourquoi pas un rumathologue...

L'examen chez le neurologue il me dit que c'est très douloureux les aiguilles dans les nerfs pour contrôler le flux etc... mais nécessaire ....

Euh souffrir  non merci je n'en vois pas la nécessité... je souffre déjà beaucoup depuis plusieurs mois. J'ai déjà souffert pour d'autres choses comme pour l'abblation de mon rein, mon cancer du sein etc... ça va !!!

Ma dentiste me dit qu'elle n'y croit pas, elle connait l'ostéo en question pour lui s'est toujours les dents.. mais bon dans le doute j'ai une dent de sagesse en haut à droite justement qui pousse hors de son alignement car je n'ai plus celle du bas pour la stopper... Radio panoramique en poche je prends rendez vous chez un extracteur de dents car elle, elle ne fait pas... j'ai rendez vous le 9 juillet pour prise de contact et le 3 octobre pour l'extraction . Si c'est ça j'ai le temps de souffrir !!! grrrr

J'ai porté une journée les chaussettes de contention, mais c'était carrément pire pour mon pied. Qui au repos était pris comme dans un étau...

Quand je suis allée chercher ma deuxième paire chez mon pharmacien, (elle était d'une autre couleur et déjà commandée...) je tombe sur un de ses salariés et je me mets à lui raconté en gros mon problème.. et là il me conseille son ostéophate qui fait des miracles. Elle ne fait pas craquer, elle travaille en profondeur...Elle est spéciale, je jugerai sur place, enfin quand j'aurai un rendez vous car victime de son succés faut pas être pressée...

Nous sommes le 16 février, j'ai obtenu un rendez vous le 8 avril !!!

Ah misère j'ai le temps de souffrir.. mon corps est donc au repos d'ici là il y a des jours avec et d'autres sans...

La suite prochainement